Déco pièce par pièce – suite parentale

Si le « en-suite bathroom » des anglophones se traduit en salle de bain attenante, qui suggère une pièce d’eau en enfilade de la chambre, la suite parentale est, elle, traditionnellement un espace fermé composé de trois pièces distinctes. Une chambre, bien sûr, meublée d’un lit double puisque destinée aux parents, un dressing, et une salle de bains.

La surface dédiée devra faire au départ environ 15m², pour accorder 9m² à la chambre, 2m² à la pièce d’eau et 4m² au dressing. Toutefois, il est possible de conserver l’effet suite dans 12m² en sacrifiant les WC (qu’il n’est pas toujours agréable d’avoir dans une suite de petite taille) et en accordant au dressing une place limitée à des pans de mur :

dressing chambre

La configuration traditionnelle est en enfilade, ce qui nécessite de traverser certains espaces pour en atteindre d’autres. La salle de bains et la chambre ne sont pas des points de passage préférentiels. La suite idéale bénéficie d’une entrée par le dressing qui sert de « vestibule » en centre de pièce, séparant la chambre de la pièce d’eau.

grande suite parentale

La nouvelle tendance des suites parentales est de proposer les trois espaces (eau, dressing, nuit) dans une seule pièce, en utilisant les meubles et des demi-cloisons comme systèmes de séparation. Dans cette configuration, attention à soigner la salle d’eau pour éviter que l’humidité gagne toute la pièce avec des risques pour votre confort et votre santé.

avant après suite

Pour la décoration intérieure, vous avez le choix entre créer une harmonie entre les trois espaces ou, à l’opposé, renforcer l’esprit triple pièce en contrastant les matières et les couleurs. Découvrez les astuces In The Deco pour une suite parentale réussie :

Côté sol

Le plus simple est d’utiliser pour toute la pièce un revêtement en PVC. Le must ? le choisir en lames ou en dalles pour éviter les raccords et barres de seuil ; on crée ainsi une unité parfaite. Pour les couleurs, l’éternel problème est le sol de la salle de bains sur lequel trainent les cheveux, ou du sol foncé où apparaissent rapidement traces d’eau et poussière. Vous écartez ces désagréments avec un revêtement dans les tons gris avec un léger motif. Certaines marques proposent même du jonc de mer (uniquement si la pièce d’eau est bien aérée).

sol suite parentale

Pour un effet plus sophistiqué, on peut se laisser tenter par les bi-matières, en réservant le parquet ou la moquette à la chambre et en soignant la jonction avec le carrelage de la salle de bains. La tendance est au carrelage imbriqué, créant une rupture dans la continuité :

sol imbriqué suite parentale

Côté murs

On réserve là aussi le carrelage à l’espace sanitaire et on simplifie les autres cloisons, avec du mono-ou bi-couleur. On privilégiera les teintes claires si l’espace est réduit, pour éviter la sensation d’étouffement. L’astuce quand on manque de fenêtres est d’utiliser les briques de verre, en mur entier ou par touches pour délimiter la salle de bains :

suite pavés de verre

Pour les ouvertures

La tendance est au coulissant pour les placards comme pour les pièces. Besoin de réduire le budget ? Faites l’impasse sur les portes…

porte coulissante suite

Au sujet des rangements

Faites simple. L’aménagement du dressing doit être adapté à vos habitudes vestimentaires et de rangement. Allez-vous réellement replier vos foulards en huit avant de les insérer dans cases individuelles ? Préférer-vous les pantalons sur cintre ou pliés dans les tiroirs ?

dressing suite parentale

Côté lit

On placera sa tête contre un mur, mais pas forcément un déjà présent avant les travaux ! La tête de lit peut s’appuyer sur une nouvelle cloison créée pour l’occasion, voire s’insérer dans un grand meuble qui servira de séparation.

tete de lit mur

Attention à la salle de bains

Si votre projet nécessite la création d’une nouvelle pièce d’eau, faites appel à un professionnel, notamment pour la gestion des évacuations.

L’évacuation des WC mesure au minimum 10 cm de diamètre. Soit la configuration de votre logement permet cette installation, soit vous opterez pour un WC broyeur. A défaut, renoncez aux toilettes !

Pour l’écoulement des eaux usées de la douche et du lavabo, afin d’éviter tout phénomène de stagnation, une pente minimale de 2 % est nécessaire. Si votre plan ne le permet pas, vous avez deux options : installer une pompe de relevage, ou créer une estrade pour la salle d’eau. Avantage non négligeable, cela permet de cacher l’ensemble de la tuyauterie, et s’y insérer des trappes et tiroirs de rangement.

estrade salle de bains

Si vous manquez d’inspiration, consultez nos articles sur les tendances déco de l’année et faites un tour sur le Pinterest In The Deco !

Cet article vous a inspiré ? Partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *