Série Home staging – étape 3 : réparer

La série spéciale home staging de In The Deco continue avec l’étape 3 – réparer. Vous avez raté les deux premières étapes ? Pas de panique, les voici :

Série Home staging – étape 1 : désencombrer

Série Home staging – étape 2 : nettoyer

A l’occasion du grand ménage, vous avez ausculté chaque recoin de votre habitation. Gardez en mémoire les petites réparations nécessaires, et répartissez-les par catégorie. Cela vous permettra de ne pas sortir tous vos outils en même temps.

In The Deco vous a préparé une liste des bricolages les plus courants :

D’abord les murs :
  • Papier peint : s’il est décollé, il suffit de le recoller proprement.

Tuto video Sikana

En revanche, si un morceau entier est déchiré, il faut remplacer le lé. Commencez par retirer l’ancien papier, après l’avoir imbibé d’eau chaude et de lessive ou de liquide vaisselle. Nettoyer ensuite le mur pour retirer toute trace de colle, et séchez-le avec un chiffon propre. Coller enfin le lé de remplacement en veillant à bien suivre les motifs.

  • Peinture craquelée : cela peut résulter d’une mauvaise préparation du support, ou d’un dégât des eaux. Commencez par vous assurer que le mur est bien sec, et traitez la fuite le cas échéant. Ensuite, grattez la peinture à l’ide d’un couteau de peindre, et nettoyez le support. Déposez une fine couche d’enduit de lissage, et laissez sécher selon les instructions sur l’emballage. Enfin, repeignez la zone proprement. Si c’est à un endroit très visible, repeignez le mur entier après un léger égrainage.

  • Coups et enfoncements : superposez quelques fines couches d’enduit de lissage jusqu’à ce que le trou disparaisse. Procédez ensuite à l’égrainage et la peinture si nécessaire.

Ensuite les plinthes :
  • Le bas des murs est souvent sujet à des coups (chaises, meubles, jouets, aspirateur…). La meilleure solution pour leur donner une deuxième vie est de leur donner un coup de peinture, une seule couche étant souvent suffisante. Si ce n’était pas déjà fait lors de leur pose, appliquez au préalable un ruban de joint acrylique entre le mur et la plinthe, ce sera plus esthétique (la preuve en image par zonetravaux.fr) :

avant apres joint acrylique zonetravaux.fr

Puis les sols :
  • Carreaux cassés : une fissure ou un éclat peuvent souvent être masqués par du joint silicone. Choisissez-le teinté, et posez-le soigneusement. Essuyez la surface du carreau avec une éponge humide après application pour retirer le surplus.

  • Joints abimés : vous trouverez dans le commerce des rénovateurs de joints. Marqueurs, silicones ou polymères, ils s’appliquent uniquement entre les carreaux.

  • Parquet rayé ou enfoncé : selon la nature du parquet et sa finition, les solutions sont multiples. In The Deco vous conseille l’article d’e-parqueterie.com

  • Sol pvc irrécupérable (brulures, trous) ou Moquette endommagée (trous, tâches, décolorations). Si la zone abimée est limitée, vous pouvez remplacer un carré (à condition d’avoir conservé des chutes). Sinon, il faudra le remplacer ! On en trouve à partir de 5€ le m², mais vérifiez la qualité et le rendu du produit avant achat, pour éviter un effet trop bas de gamme.

Enfin les pièces d’eau :
  • Joints silicone : autour de la douce, de la baignoire, du lavabo, au pied des WC. Si le joint est noirci ou abimé, retirez-le intégralement. Grattez la zone avec une éponge abrasive, et passez-là à la javel. Après rinçage et séchage, posez un nouveau joint.

  • Joints de carrelage : ils ne subissent pas les mêmes assauts que les joints de carrelage des pièces de vie. L’humidité et les résidus de savon peut les avoir complétement noircis, et le grand ménage opéré préalablement n’a pas suffi à les ravoir. Pourquoi ne pas repeindre intégralement le carrelage, joint compris, pour donner un coup de jeune à votre salle de bains ? De nombreux enduits et peinture spéciales sont proposés en grandes surfaces de bricolage, et leurs prix deviennent de plus en plus accessibles.

  • Robinetterie trop entartrée : essayez de les faire tremper dans du vinaigre. Remplissez un sac congélation de vinaire blanc et d’eau, en tant pour tant. Positionnez ce sac autour de la robinetterie et sellez le tout avec du scotch. Si cette opération ne peut pas être réalisez, tentez des compresses de vinaigre (sur de l’essuie-tout sans motif).

  • Éclat de porcelaine : ils peuvent être comblés. Après ponçage de l’éclat, remplissez-le de mastic spécial (mastic avec durcisseur). Poncez à nouveau, puis laquez la zone avec un spray émail (évitez de mettre de la laque sur le reste de la surface, en la protégeant).

En conclusion, cette étape nécessite plus d’habileté que les précédentes. Nous n’avons pas tous les compétences nécessaires pour réaliser tous les petits travaux que nécessite notre maison.

C’est d’ailleurs pour cela que tous ces petits défauts ce sont accumulés.

Faites appel à un professionnel, ou demandez de l’aide aux amis et membres de la famille bricoleurs. Gardez d’ailleurs ces aides précieuses sous la main pour l’étape 4, la semaine prochaine !

Cet article vous a inspiré ? Partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *