S’occuper du jardin en avril

Ce beau mois de mars est terminé, et la nature s’éveille dans votre jardin.

Semis :

Le mois d’avril est propice aux semis des plantes annuelles. Cosmos, Zinnia, Pavot, Capucine, Célosie, Delphinium et autre Gypsophile peuvent être semées sous abris ou en pleine terre. Après avoir déterminé leur emplacement, bêchez la terre sur 30 à 50 cm de profondeur. C’est une étape indispensable pour permettre aux frêles racines de se développer pour puiser les nutriments. A cette occasion, vous pouvez enrichir la terre par un apport d’engrais, de fumier ou de compost. Créez un petit tas de terre tout le tour de votre massif, et répartissez la graines d’abord à la volée, puis de manière plus appliquée sur les espaces vides. Rabattez grossièrement votre bourrelet de terre sur l’ensemble du massif, avec un râteau mais sans gratter. Ensuite, vous pouvez tasser la terre aux pieds et, enfin, arroser l’ensemble.

Pour les annuelles en plants, encore un peu de patience. La meilleure période pour les acheter et les placer en terre est le mois de mai.

Rempotage :

Les plantes en pot d’intérieur ou sur la terrasse ont besoin de davantage de place chaque année. Répartissez vos plantes et vos pots (c’est souvent un exercice de « chaises musicales » et si vos plantes sont de tailles très différentes cela permet de limiter l’acquisition de nouveaux pots à un ou deux par an).

Commencez par sortir la plante de son ancien pot, pour mieux évaluer la profondeur de ses racines. Sélectionnez le contenant idéal, puis préparez-le :

  • perçage du fond
  • couche drainante de billes d’argile, graviers ou cailloux (environ 15 à 20% de la profondeur du pot)
  • terreau ou terre enrichie

Préparez ensuite la plante :

  • suppression des racines mortes ou endommagées
  • aération (on effectue une sorte de massage de la motte, pour faire tomber un peu l’ancien terreau et décompresser les racines)

Vous pouvez ensuite placer votre plantation bien au centre de son nouveau contenant, et compléter à niveau avec du terreau bien tassé. Après plusieurs jours et arrosages, le terreau se sera davantage tassé. Vous pourrez alors effectuer un complément de terre puis effectuer un paillage si la plante est très exposée.

Surfaçage :

Pour les plants dont la taille ne permet plus le rempotage, le surfaçage est indispensable.

Après avoir retiré le paillage, enlevez soigneusement autant de terreau que vous pouvez, sans abîmer les racines. Ne jetez pas cette terre, qui a simplement besoin d’être de nouveau enrichie avec de l’apport de fumier ou de compost, en tant pour tant.

Complétez le pot avec ce terreau enrichi, tassez et arrosez. Le paillage pourra être repositionné après quelques jours d’attente, d’arrosage et un appoint éventuel de terre.

Pour l’entretien du reste du jardin, taillez les haies et tondez le gazon.

Votre extérieur est prêt à recevoir vos meubles de jardin, vos amis, et pourquoi pas des enfants pour la chasse aux œufs !

Cet article vous a inspiré ? Partagez-le :

Une réflexion sur “S’occuper du jardin en avril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *