S’occuper du jardin en mai

Après un mois d’avril pas toujours ensoleillé, le mois de mai couvrira-t-il votre jardin de soleil ?

Au jardin en mai, les massifs fleuris vous offriront en tous cas un beau spectacle. Les pivoines, anémones, campanules et lupins, qui demandent peu d’entretien, se couvrent de fleurs.

pivoine anémones campanules lupin

 

Pourquoi ne pas profiter de l’espace non exploité du jardin pour établir un mini potager ? Les terrasses peuvent également accueillir les quelques légumes qui poussent en pot : tomates, haricots, poivrons…

Vous pouvez ajouter quelques pots de plantes aromatiques comme le basilic, la ciboulette, le persil et la menthe.

 

En mai, commencez à inspecter vos arbres fruitiers :

Si vous constatez des invasions de fourmis, entourez le tronc de scotch double face. C’est une méthode naturelle pour les empêcher de grimper jusqu’aux fruits, qui nécessite un remplacement régulier.

Si les jeunes fruits sont trop nombreux sur les branches, n’hésitez pas à en retirer environ un sur trois. Cela permettra à l’arbre de moins s’épuiser pour les alimenter, et par la suite aux branches de ne pas casser sous leur poids.

Enfin, dès que les oiseaux convoitent vos cerises ou petites prunes, placez un filet au-dessus de l’arbre. Vous pouvez soit placer directement le filet sur l’arbre (mais vous sacrifiez les fruits accessibles) soit tendre le filet depuis des points d’accroche autour de votre fruitier. C’est en général un exercice assez drôle à faire en famille, le filet ayant tendance à ne JAMAIS se positionner comme on le voudrait…

 

Arrosage :

La fin des gelées permet de remettre en fonctionnement l’arrosage automatique. Même si vous avez réalisé une purge soigneuse des tuyaux avant mise à l’arrêt, testez le premier arrosage tronçon par tronçon. Vous pourrez ainsi détecter les éventuelles fuites et remplacer les parties endommagées.

On évalue le besoin en eau d’un jardin simple (pelouse) à environ 3L par jour par mètre carré. Que vous ayez un compteur jardin ou que vous utilisiez le réseau principal, soyez économe et protégez la planète. Le sur-arrosage endommage les plantations, et l’évaporation réduit son efficacité. Arrosez uniquement tôt le matin (1h avant le lever du soleil) ou à la tombée de la nuit, et orientez les gicleurs vers la base des plantes (rares sont les végétaux dont les parties aériennes ont besoin d’être humides).

Pour l’entretien, la pelouse aura besoin d’une tonte par semaine (soyez sympa, pas le dimanche…).

Cet article vous a inspiré ? Partagez-le :

Une réflexion sur “S’occuper du jardin en mai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *